Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autocritique

par Olivier Ferra

publié dans Divers

Bon, allez, un peu d'auto-flagellation, ça fait du bien de temps en temps ! (c'est une déformation professionelle à force de parler du régime communiste Chinois!) Voici par exemple le story-board de la planche 8 du tome 2 d' Où la neige ne fond jamais. Malheureusement, et beaucoup d'autres dessinateurs vous le diront, ce petit croquis insignifiant est bien mieux réussit que la planche finalisée en couleur ! Cases mieux composées, plus de mouvement... (j'arrête là, ça fait trop mal !) Pourquoi ? Plusieurs raisons à ça ! D'abord c'est un croquis de petite taille, donc plus facile d'y gérer l'espace, ensuite comme dit ci-dessus, c'est un croquis, donc, décomplexé, sans stress... Certains essayent de remédier en partie à ce problème en agrandissant ce croquis et en s'en servant comme base par transparence. C'est efficace pour la composition mais pas forcément pour la fluidité du dessin ! De tout façon, je ne peux pas utiliser cette méthode car mon papier est trop épais pour voir quelque chose à travers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article